Nos premiers pas sur le chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos premiers pas sur le chemin

Message par Patrick de Toulouse le Ven 28 Aoû - 13:23

Et flop ! L'alignement des planètes n'aura donc pas duré. J'imagine ta déception Jean, tant d’énergie pour rien.
Heureusement la Foi est comme le pain au levain . La pâte regonflera, mais pour beaucoup cela ressemble a la purée de pomme de terre, qui fait des flops, flop, flop.
Sur le chemin de la résurrection, il faut comme dans la chanson mettre un pied devant l'autre et recommencer. Oui mais faut-il commencer ! Rien ne peut se faire et ne se fera sans la Praktike. Cette discipline de vie qui engage le disciple sur
la voie du dépassement de soi, et qui le libérera grâce a l'Amour, de la force égocentrique du péché et de l'isolement. Dans
le gnosticisme, on appel ça la connaissance du mal, par la souffrance. Une traversée du désert où notre foi sera mise à
l'épreuve des tentations. A notre rythme nous devons nous engager sur la voie de la pénitence, de la connaissance de soi
par laquelle nous reconnaissons nos fautes et notre ignorance. Nous devons vider et nettoyer notre gamelle pour la faire
briller comme un miroir. la débarrasser de cette croûte, de ce tarte accumuler année après année. C'est donc pour les
plus vieux, encore plus dure que pour les plus jeunes.
C'est pour cela que je cautionne complètement, l'idée de Ruben de créer une communauté de vie, avec des personnes
motivées, dont le but essentiel, est par la praktike, de ce cristalliser par l'Esprit Saint.
Commençons donc par établir des règles de vie en cohérence avec le catharisme, ce sera déjà un premier pas...

Patrick de Toulouse

Messages : 3
Date d'inscription : 28/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Invité le Sam 29 Aoû - 20:59

Bien à vous.

Surement qu'une pratique (praktike) mes semble ne pas être totalement un nécessité car comment pratiquer le Saint-Esprit ? C'est tout les jours à toutes les secondes et non par épisodes.

Comme si la volonté de Dieu pouvait se commander?

Bien entendu cela ne va pas contre ou pour ces que vous faites l'Amour de son prochain et inconditionnel donne la liberté sinon ce n'est pas de l'Amour, selon l'expression de Notre Père dont nous nous croyons séparés du fait de cet Amour même.

LA dualité n'est qu'un escalier pour L'Unité par le Christ, un jour ou l'autre il sera bon de l'abandonner sinon comment faire ce qu'il fait et dire ce qu'il dit ?

Ce monde s'il n'est pas pardonné vous fera remonter la rivière , et le rêve continuera, si vous croyez que vos yeux vous montrent la réalité ainsi que vos oreilles, la bonne fin ne peut être au rendez-vous. Ce n'est que mon avis et personne n'a l'obligation de le croire pour lui. Même l'ascèse n'est pas une garantie car ce que nous sommes n'a pas de matière autour et n'est pas prisonnier.

La VIE n'est pas un carcan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Jean de Quaregnon le Jeu 3 Sep - 8:51

Bien à toi Patrick! Nous sommes heureux de te retrouver sur ce forum consacré à une certaine collégialité de ce que nous nommons la "gnose cathare".Je partage l'expression spirituelle de notre cher Guy en ce qui concerne les rituels,les règles et l'ascèse qui ne sont que des escaliers, des moyens et des outils permettant de nous "éveiller" et de nous "détacher" humblement des choses de ce monde et de garder les yeux ouverts sur ce sentier sans chemins menant vers l'unité Christique.
Prenons garde de ne surtout pas "cristalliser la praktike " comme tu l'exprimes , de peur de nous retrouver enfermé dans un nouveau carcan mondain et/ou spirituel , qui nous ferait régresser au lieu de nous libérer du monde. Qu'est-ce qui importe le plus à l’homme qui veut vivre, ici et maintenant, sa foi? Ce n’est pas en appliquant rigoureusement et dans l'ascèse, des préceptes et des rituels qu’il y parviendra mais en purifiant sa pensée, en communion avec l’Esprit Saint, et à chaque instant qui passe et trépasse et en ne se laissant pas aller à ses penchants mondains et pervers, tout en pardonnant au monde et à soi-même ce que nous sommes à l'heure présente.Cela se réalise au travers l'Amour du Père.Le monde est illusoire et souvent nous aimons y patauger dans l'eau stagnante des illusions comme de sales gamins que nous sommes parfois. Gardons bien en notre conscience éclairée à la lampe de l'ermite, de ce pélerin errant et passant, de l'éphémère situation dans laquelle nous sommes plongés et de la contrefaçon de cette création...Le Dieu Bon n'y est pour rien!
...Et l'alignement des planètes ne concerne toujours que ce monde visible du démiurge. Je ne crois pas,mon cher Patrick, que ce soit un "flop" et je ne suis guère déçu. Cette tentative de collégialité nous donne à voir nos espérances et nos limites, notre ouverture d'esprit et nos règles contraignantes, nos chemins et nos impasses, bref nos défauts et nos qualités en tant qu'êtres humains qu'il nous faudra absolument dépasser et laisser pour ce qu'ils sont , afin de rejoindre au plus près l'Esprit du père Céleste.
Nous sommes en chemin , mon bon Patrick, nous sommes le chemin !
Baisers de Paix.


Jean de Quaregnon



N’aimez  point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

(1 Jean 2: 15-16)

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Invité le Jeu 3 Sep - 15:37

Carcan : pensez toujours au Lit de Procuste. Je vous laisse chercher le chancre du conformisme et de l'uniformisation. Le propre et le figuré de toutes les religions à un moment donné. Cela mène à la dispute et aux jugements et aux accusations : Ce n'est pas ceci; Ce n'est pas cela, c'est comme ça et pas autrement. comme dirait l'autre en occitan : Méfi, Je me méfie et/ou méfie-toi = Méfions-nous de croire ce que nous ne sommes pas, car c'est la seule chose que l'on peut trouver dans ce monde. Oubli le passé car il est évanoui, laisse l'avenir il n'est pas encore advenu et observe ce qui est Maintenant.
"Je suis ici pour guérir en laissant le Saint Esprit œuvrer à travers moi"
"Je n'ai pas à me préoccuper de ce qu'il faut dire ou faire car c'est le Saint-Esprit qui me dirigera."
"Je suis content d'aller où le Saint-Esprit me dit d'aller, car je sais que le Saint-Esprit est toujours avec moi"
" Je serai guéri si je remets au Saint-Esprit de me montrer à guérir"

Acceptation et abandon c'est la voie du petit chemin qui mène au chas de l'aiguille. Bénir ce qui est et pardonner ce qui n'est pas. et ce qui n'est pas c'est le monde et tout ce qui y décède , qui tombe ou se détruit ou qui rejoint le vers ou les cendres. Défaire tout ce qui empêche le Divin d'être là et cela commence dans le mental, enlever les clous et les épines dépendre Jésus c'est à dire en chacun et non dans le corps car il n'existe pas dans le monde Divin. Nous y serons quand nous ne verrons plus les corps.

Et pour la route réfléchissez à ceci sans rien juger ni comparer ni peser ni toiser les mots étant des symboles de symboles. Laissez-les résonner

"En définitive, il ne peut y avoir d'assaut que sur le corps. Il n'y a guère de doute qu'un corps peut en assaillir un autre, et peut même le détruire. Or si la destruction elle-même est impossible, tout ce qui est destructible ne peut être réel. Par conséquent, sa destruction ne justifie pas la colère. Dans la mesure où tu crois qu'elle le fait, tu acceptes de fausses prémisses et tu les enseignes à autrui. Le message que la crucifixion était sensée enseigner, c'est qu'il n'est pas nécessaire de percevoir une quelconque forme d'assaut dans la persécution, parce que tu ne peux pas être persécuté. Si tu réponds par la colère, tu dois t'assimiler au destructible et donc tu te regarde toi-même d'une manière insane."

Le message" de la crucifixon est parfaitement clair :

N'enseigne que l'Amour car c'est ce que tu es.

Si tu interprètes la crucifixion de toute autre façon, tu l'utilise comme une arme d'assaut plutôt que comme l'appel à la paix qu'elle était censée être.
La pensée des hommes peut-elle comprendre cela ? Je laisse libre votre réflexion.


Ah Saul que n'a tu pas enseigné Jésus, pas le corps mais l'esprit Saint qu'il est en Vérité!
C'est ce que nous sommes en Vérité et c'est à exprimer autour de vous pas d'église ni pierre ni de bois car rien ne dure hors l'esprit, le corps n'hérite pas de l'éternité.

Via UCEM et L'univers disparaîtra

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Jean de Quaregnon le Jeu 3 Sep - 17:37

"Acceptation et abandon c'est la voie du petit chemin qui mène au chas de l'aiguille. Bénir ce qui est et pardonner ce qui n'est pas. et ce qui n'est pas c'est le monde et tout ce qui y décède , qui tombe ou se détruit ou qui rejoint le vers ou les cendres"...
"N'enseigne que l'Amour car c'est ce que tu es."

Tout à fait, mon bon Guy
Mais la peur de perdre son identité individuelle nous fait souvent résister, à la pratique du pardon de ce qui n'est pas. Cette peur nous empêche parfois même de vouloir regarder l’ego, dans le monde ou dans soi-même. Nous avons quelquefois très peur de ce qui se trouve dans notre inconscient, de ce qu'il tente de nous cacher. C’est pourquoi on se doit d'être très éveillé et vigilant, en chaque instant qui passe. Il y a souvent aussi de la haine dans nos esprits, mais nous pouvons l’évacuer en l'observant quand elle fait surface et en choisissant l'Esprit au lieu de l’ego. Cet ego qui désire tellement que ce que nous faisons soit important, afin de s’immiscer dans notre spiritualité et de retarder la découverte de la vérité, il tente de rendre important ce que nous accomplissons dans ce domaine, au nom de ceci ou de cela...
Seuls importent la bénédiction, le pardon et la bonne fin.

Baisers de Paix


Jean de Quaregnon



N’aimez  point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

(1 Jean 2: 15-16)

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Patrick de Toulouse le Jeu 3 Sep - 22:01

Bonsoir.
J'ai de la sympathie pour vous, vous avez de la bonté et êtes humble de cœur.
Mais vous scandez les belles phrases comme on secoue un goupillon trempé dans l'eau bénite, comme beaucoup de personnes un peu spirituelles, mais qui
n'ont pas idée de l'Esprit Saint. Comment voulez-vous guider des aveugles si vous êtes vous même aveugle. Si vous continuez comme ça, vous allez bientôt vous endormir. paisiblement certes ! Mais sur le bord du chemin.
Rappelez-vous ! l'Esprit Saint est comme un vent tempétueux, qui saccagera vos jardins ...

Patrick de Toulouse

Messages : 3
Date d'inscription : 28/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Jean de Quaregnon le Ven 4 Sep - 7:18

Certes Patrick, l'Esprit Saint souffle quand et où il veut, et comme il veut.Il parle à chacun selon son propre état d'avancement sur le chemin et à chacun selon sa compréhension présente de la gnose cathare.Je doute qu'il saccage quoi que ce soit en nos jardins puisque l'Esprit Saint,qui est l'intelligence du Christ, en est l'unique animateur dans l'amour du Père.
L'esprit est libre et ne se soumet à aucune définition ni modalités mondaines, et ne devrions-nous pas plutôt craindre qu'à force de récurer cette gamelle dont tu nous parles , on ne finisse qu'à en retenir les incessants frottements plus proches de la prédation que de la dilection ,et non plus le mouvement de notre âme, nécessaire au détachement des choses de ce monde?Cette dogmatisation du geste, de la "praktike" ne pourrait-elle pas nous faire déchoir de notre hypothétique état de "perfectus hereticus", de bons chrétiens et nous faire perdre la liaison d'avec l'Esprit Saint.
Le Père n'a-t-il pas créé par l'Esprit Saint que toutes les vertus de Cieux? Et comme le dis si justement Ruben, pour les Cathares, le monde est autant étranger à Dieu que Dieu est étranger au monde. Il n’intervient pas, ni n’est à l’œuvre dans ce monde. Le catharisme appelle à se défaire du monde pour entrer dans le « royaume de Dieu », le royaume originel d'où nous venons tous.Cette mission commence par soi-même, par la recherche de sa propre amélioration au moyen de la prière, de la méditation et de l’ascèse. Cette amélioration va également de pair avec le ministère, la bénédiction et le pardon. Ce ministère doit être sans cesse signifié et renouvelé et il trouve son parachèvement dans la Consolation elle-même.

Baisers de Paix



Jean de Quaregnon



N’aimez  point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

(1 Jean 2: 15-16)

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Patrick de Toulouse le Ven 4 Sep - 19:37

Bonjour jean, ai-je dis ou écrit qu'il fallait "récurer" ou frotter notre gamelle.
voila une interprétation qui démontre que nous déformons les propos des autres à travers notre propre vision des choses. Il existe des détartrants qui agissent sans frotter. J'ai utilisé cette image pour dire qu'il fallait nous débarrasser de la noirceur de notre âme. Du mal que l'on appel Ego. De notre égocentrisme, de la rivalité qu'il y a parfois entre nous. De cette avidité qui nous fait choisir plutôt les petits plaisir, à l'amour du prochain.
De cet instinct qui nous fait aimer la mort plutôt que la vie. De notre indifférence envers ceux et celles qui souffrent. De l'ignorance que nous avons souvent par paresse à ne pas chercher la vérité, et chercher des réponses toutes faites dans les livres. enfin de cet orgueil qui nous fait croire que nous sommes différents des autres.
Pour moi il nous faut reconstruire un nouveau Catharisme sur les fondements solides de celui qu'on appel Christ ou Logos. Si vous pouviez au moins comprendre le prologue de Jean.
Et ce n'est pas parce que Dieu n'intervient pas dans ce monde à cause d'une barrière intemporelle, qu'il ignore ce monde. N'est-il pas dit que chacun de nos cheveux est comptés, je dirais même de nos atomes.
Son fils Christ/logos travail pour lui chaque secondes jusque la fin du temps.
Entrer dans le royaume de Dieu, c'est briser cette barrière intemporelle. la
prière ne sert qu'a nous détacher du monde et à resserrer les liens fraternels.
S'engager sur le chemin de la libération ne peut se faire sans silence,patience,persévérance, sans souffrances,simplicité et humilité...

Patrick de Toulouse

Messages : 3
Date d'inscription : 28/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Jean de Quaregnon le Ven 4 Sep - 20:12

" Nous devons vider et nettoyer notre gamelle pour la faire briller comme un miroir. la débarrasser de cette croûte, de ce tarte accumuler année après année."..

Je ne compte pas entrer dans une polémique en jouant sur des mots d'autant plus qu'il semble que tu possèdes de grandes connaissances en matière de véritable catharisme....
Nous sommes ici pour essayer de mettre en place un esprit de collégialité ce qui me semble bien compromis à l'heure actuelle, vu le positionnement de certains souscripteurs.

Pour ma part , désirant cheminer au sein du C.O.R.D.A.et de la CHIESA CATARA, dans ce qu'il me semble être au plus près de mon propre entendement du bien et de la voie du salut , y aurait-il une bonne âme qui se sent de taille pour reprendre l'administration de ce forum et la gestion des groupes ? Si quelqu'un est intéressé par ce ministère qu'il se fasse connaître.

Bon cheminement à tous


Jean de Quaregnon



N’aimez  point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

(1 Jean 2: 15-16)

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Invité le Sam 5 Sep - 19:01

Patrick. Tu crois peut être que Dieu attend des génuflexions? et une prière juive récitée à plus soif ?
Comme les soufis derviches ou afghans ou indiens ou la prière du cœur des popes.


Pour la tentation moi j'ai une autre idée qui ne ressemble pas à l'idée des hommes, la seule tentation que je craigne c'est de me sentir séparé de mon Père et de l'autre qui n'existe que dans mon mental surtout quand c'est dans la Vie avant de dire devenir observateur de mes pensées sans les freiner ou les annuler comme certaines méditations qui veulent contrôler donc ne pas être dans la Vérité, ou d'autre qui ne cherchent que la positivité au lieu de pardonner. Donnez ce que vous voyez ou ressentez au Saint Esprit vous aurez une réponse car lui nous connaît de fond en comble et nous ne pouvons rien cacher. Par contre ce qui est bon à apprendre c'est le Silence car celui qui sait n'a rien à dire car il ne serait peut être pas compris.


Dieu n'intervient pas dans ce monde parce que l'on se croit séparé et que l'Amour nous laisse la Liberté. Défaites vous de toutes vos croyances. Si vous ne voulez pas enlever les épines dans votre tête et les clous des mains et des pieds libre à vous. C'est Jésus que vous rependez sur le poteau.

Notre Père n'attend pas la gloire des hommes puisque c'est lui qui glorifie. On voit les pensées des hommes qui ont créé l'histoire

Le monde que nous voyons n'existe pas en réalité il correspond à votre état d'être ni plus ni moins, même l'Univers en à l'intérieur de chacun 7 milliards d'Univers plus dans les univers encore. Ce n'est pas quelqu'un qui a vu un monde il y a 700 ans qui voit aujourd'hui ,qui le sait , il semble que nous le voyons au moins certaines ou certains, le monde de maintenant. Vous croyez que vos sens vous disent la Vérité vous croyez que le faire qui n'est qu'un effet ressemble à l'agir au don sans voir ce qu'il en advient. Dans ce monde on ne peut rien créer on ne peut que fabriquer avec des vieilles pierres, du sable donc car tout deviendra poussière et c'est à ce monde que nous nous attachons?

Posons-nous la question Qu'est-ce c'est que juger sinon faire référence au passé? Il ne peut en être autrement nous ne jugeons que dans notre fausse perception, moi je tiens la queue et c'est la vérité, moi je tiens la trompe et c'est la vérité et moi l'oreille et c'est la vérité. Nous croyons que nous sommes un corps qu'on le tienne en haine ou en beauté il vous retiens. Vous le savez que ce sont des judéo chrétiens qui ont écrit les textes que beaucoup idolâtrent. Et l'histoire nous le montre ce qu'amène l'idolâtrie .

Patrick si tu vois le goupillon c'est que tu le tiens fortement encore.

"Frappe à la porte et on vous ouvrira " Qui l'a fait?
Pour moi Oui, énormes et double porte et elle se sont refermé derrière. Si l'on voit ce monde c'est qu'on n'est pas né du monde Divin.

Nos yeux et notre cerveau ne sont pas fiables et vous le savez touts et toutes bien, les Prestidigitateur nous couillonnes tout le temps. (si vous avez vu le film l'illusionniste vous comprendriez)

Je ne suis pas un corps ni mes pensées et le cartésien reste avec son seul esprit qui ne voit que le monde. Je ne Suis ni ceci ni Cela même pas un qualificatif car alors je ne vivrais plus (même pas la conscience seul car je n'ai pas encore trouvé le nœud de la pensée Holographique qui unifie la conscience et le subconscient)

Vous voulez devenir de curés ou prêtres à l'image de Rome que vous ne penseriez pas autrement. Dieu est Amour et n'a pas de limites, ni centre ni circonférence car il aime tout ce qu'il a créé c'est à dire ses enfants et non ce monde.

Il m'a semblé que le cathare vivait par l'esprit Saint et non pas l'esprit qui voit ce monde accaparé par l'ego. Vous attendez une Consolation, alors que Votre Père n'attends que chacun de nous? N'ayez de craintes Jésus vous partage le sien?

Jean Merci de me supprimer du forum. Et Encore Merci pour avoir essayé d'amener un peu de cohésion ou d'Unité non pas dans les crédos mais dans l'Instant Saint qui n'a aucune connotation avec ce monde car c'est bien le but d'une collégiale, hors de l'espace et du temps.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos premiers pas sur le chemin

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum