Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:36

Jean de Quaregnon <info.maisonecclesiacathare@gmail.com>

9 août (Il y a 2 jours)


Bien à vous tous,

Voilà , je pense que la pression s'est un peu évaporée et que nous sommes en mesure de poursuivre les échanges sur le bien fondé d'une collégiale et sur le "comment vivre en tant que cathare au 21e siècle"..

Certaines personnes nous ont quittées et une autre a été exclue.C'est dommage mais c'était leur choix.A chacun sa liberté ...

Néanmoins, dans un premier temps , je demande à chacun qui se sent concerné par ce débat, de me faire savoir s'il le poursuit ou pas ! Ainsi,
il ne se trouvera que les personnes directement intéressées par celui-ci.
Veuillez également ne plus répondre aux anciens messages, sinon cela relancerait le mail vers ceux qui nous ont quittés.!
Merci de votre compréhension et de votre collaboration.

Agapê


Dernière édition par Jean de Quaregnon le Mer 12 Aoû - 18:15, édité 1 fois

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:37

Bonsoir à tous.

Je vais essayer de faire simple et clair pour que mon point de vue ne laisse planer aucun doute.
Concernant la Collégiale, je pense que vouloir unir des groupes aussi disparates que ceux que nous représentons est, non seulement illusoire mais surtout sans intérêt objectif. Ce qui importe c’est que chacun de nous fasse le point sur son approche du catharisme, qu’il essaie d’en trouver des fondements argumentés pour voir si son approche est réellement et pleinement cathare et ensuite on comparera nos arguments pour voir ceux qui tiennent la route et les autres.
Vouloir présenter un front commun au public et aux sympathisant est ridicule. Nos divisions se voient comme le nez au milieu de la figure et ce genre de tentative fera plus de mal que de bien.

Concernant le catharisme de notre siècle, je n’y vois de difficulté que dans la mise en œuvre faute de structure existante. J’ai proposé une voie pour résoudre ce problème, Ruben semble vouloir proposer un autre cheminement, un peu en miroir en quelque sorte, mais pourquoi pas ? Ensuite, si certains voient dans le catharisme une approche purement intellectuelle, il faudra qu’ils m’expliquent ce qui fait qu’aujourd’hui le catharisme pourrait valider ce qu’il ne validait pas au Moyen Âge. Le changement d’époque a bon dos mais ne justifie rien. Donc, soit on veut remettre en place quelque chose qui soit conforme avec le catharisme, soit on veut créer de toutes pièces un christianisme plus ou moins inspiré du catharisme. Mais ces deux approches ne sont pas convergentes. Donc, sans intérêt pour moi.

Cordialement,
Éric de Carcassonne
Administrateur du site Catharisme d'aujourd'hui
http://www.catharisme.eu

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:38

Chers amis,



Nous, qui avons à cœur de voir resurgir le catharisme, sommes confrontés à une réelle difficulté. Chacun est venu au catharisme par des chemins différents et chacun s'en est fait son idée. Nous sommes comme des points sur la circonférence d'un cercle. Nous gravitons tous autour du catharisme, parfois de manière proche (deux points côte à côte sur la circonférence) et parfois de façon opposé (deux points opposés l'un à l'autre sur la circonférence). Pourtant, tous le monde est proche du noyau central qui est le catharisme, mais à sa manière. Le vrai défi c'est d'arriver maintenant à converger, et cette convergence ne peut se faire si chacun reste campé sur ses idées. Converger implique de prendre en compte les points de vues des autres et de délaisser un peu les siens. Pour relever ce défi, nous n'avons concrètement que la solution d'aborder des sujets par écrits interposés. Ce n'est pas la meilleure solution, les débats d'idée amène souvent des tensions, on l'a vu. On le sait, on n'écrit pas toujours ce que l'on voulait dire et l'on ne lit pas non toujours ce que l'autre à écrit. Source de tension. Mais c'est la seule solution concrete que nous ayons vu les distances (kilometriques) qui nous séparent. L'idéal à mon sens serait de se retrouver en semaine de retraite, comme nous sommes certains à le faire, parce que le catharisme n'est pas que des concepts, des croyances, mais une pratique de vie qui se vit en collégiale vivante. L'unisson de la pensée, de la foi, marche de pair avec l'unisson des cœurs. Mais comme ce n'est pas possible, pour tous le monde, de se retrouver en collégiale vivante, la collégiale numérique est indispensable. Elle a ses limites, mais c'est mieux que rien. et puis ne dit-on pas que la foi peut soulever les montagnes ?



A bientôt donc pour nos discussion, avec toute ma dilection,





Ruben

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:39

Bien à vous

Je partage le point de vue de Ruben sur plusieurs points.
Effectivement, à ce jour, personne ne peut prétendre représenter intégralement le catharisme. Plutôt qu’un cercle j’imagine nos positions à l’instar d’un schéma de mathématiques modernes où les «patates» seraient des courants de pensée dont les bordures pourraient parfois en croiser d’autres.
Ainsi ceux qui se situent dans une zone proche du cœur de la patate sont entièrement tournés vers la spiritualité qu’elle représente et d’autres sont dans une zone plus éloignée et parfois dans une zone de mélange avec d’autres spiritualités (patates).
Est-ce que pour autant nous devrions sacrifier des éléments de notre conviction au profit d’une convergence avec des personnes qui nous semblent manquer d’éléments de même qualité ? Je pense que c’est une erreur. Chacun est libre de croire à ce qu’il veut et lui demander de se restreindre ne peut permettre des rapprochements durables.
Par contre, je partage ton avis sur l’intérêt des échanges scripturaires, car ils nécessitent un travail d’approfondissement de nos idées et nous obligent à argumenter sur des bases solides, car elles devront pouvoir être vérifiées par d’autres. Je me suis imposé ce travail pour la rédaction de mon livre, et quoi qu’il vaille aux yeux des uns et des autres, j’y ai mis un maximum de sources et d’informations pour permettre aux uns et aux autres de vérifier mon travail et je me suis obligé à étudier à fond certains sujets que j’avais survolés jusque là, ce qui m’a permis de modifier mon point de vue dans certains cas.
Donc, plutôt qu’un rapprochement de circonstance, je préfère un travail qui nous conduira certainement à un rapprochement réel lié à une meilleure connaissance du sujet. Certes, certains choisiront d’autres et ils auront raison de suivre leur étoile, même si elle ne s’appelle pas cathare.
Pour les rendez-vous physiques, je suis tout à fait d’accord même si je suis un peu méfiant quant à des rencontres restreintes au sein de groupes qui eux-mêmes rechignent à se mélanger aux autres. Cela risquerait trop de tourner à la tentative de bourrage de crâne et n’apporterait rien à l’échange.
Pour ma part, j’envisage dès le début de l’année de reprendre mes rendez-vous carcassonnais centrés sur un thème de la doctrine cathare et, de mon côté j’irai à la rencontre d’autres groupes et je participerai à des rendez-vous de travail et de réflexion, comme tes semaines de retraite, mais j’y fixerai des limites qui seraient celles d’attitudes clairement en opposition avec les préceptes que les Bons Chrétiens nous ont transmis. Je ne saurais participer à aucun comportement qui pourrait donner le sentiment de cautionner une dérive grave.
Là aussi, ces échanges directs finiront certainement par favoriser des rapprochements et provoqueront sans doute des séparations durables.

Cordialement,
Éric de Carcassonne
Administrateur du site Catharisme d'aujourd'hui
http://www.catharisme.eu

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:40

Chers amis,


Nous, qui avons à cœur de voir resurgir le catharisme, sommes confrontés à une réelle difficulté. Chacun est venu au catharisme par des chemins différents et chacun s'en est fait son idée. Nous sommes comme des points sur la circonférence d'un cercle. Nous gravitons tous autour du catharisme, parfois de manière proche (deux points côte à côte sur la circonférence) et parfois de façon opposé (deux points opposés l'un à l'autre sur la circonférence). Pourtant, tous le monde est proche du noyau central qui est le catharisme, mais à sa manière. Le vrai défi c'est d'arriver maintenant à converger, et cette convergence ne peut se faire si chacun reste campé sur ses idées. Converger implique de prendre en compte les points de vues des autres et de délaisser un peu les siens. Pour relever ce défi, nous n'avons concrètement que la solution d'aborder des sujets par écrits interposés. Ce n'est pas la meilleure solution, les débats d'idée amène souvent des tensions, on l'a vu. On le sait, on n'écrit pas toujours ce que l'on voulait dire et l'on ne lit pas non toujours ce que l'autre à écrit. Source de tension. Mais c'est la seule solution concrete que nous ayons vu les distances (kilometriques) qui nous séparent. L'idéal à mon sens serait de se retrouver en semaine de retraite, comme nous sommes certains à le faire, parce que le catharisme n'est pas que des concepts, des croyances, mais une pratique de vie qui se vit en collégiale vivante. L'unisson de la pensée, de la foi, marche de pair avec l'unisson des cœurs. Mais comme ce n'est pas possible, pour tous le monde, de se retrouver en collégiale vivante, la collégiale numérique est indispensable. Elle a ses limites, mais c'est mieux que rien. et puis ne dit-on pas que la foi peut soulever les montagnes ?


A bientôt donc pour nos discussion, avec toute ma dilection,



Ruben

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:41

Chers Amis,

Une chose importante à prendre en compte : tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au Catharisme forment une diversité. C'est à dire qu'existent actuellement et simultanément une bonne vingtaine de "courants" et de façons de comprendre et, éventuellement, de pratiquer et de vivre le Catharisme.

Il est bon qu'existent simultanément plusieurs lieux, plusieurs "points de chute" où pourront périodiquement s'exprimer et se faire connaître, en toute égalité, en toute convivialité et en toute fraternité, les différents états de l'évolution des recherches et des actes de chacun des courants qui constituent la "diversité cathare".

C'est ainsi que nous arriverons progressivement, au fil des années, à la connaissance d'une vision plus rapprochée des "points communs qui forment un tout" tout en continuant à respecter et à écouter les divergences et les points qui n'auront pas encore été éclaircis. Sachant que toute recherche n'est jamais terminée ni figée sur des dogmes et des diktats inamovibles du fait des découvertes et des compréhensions nouvelles qui se découvrent au fil des ans qui passent ; comprenant que rien n'est définitif car les recherches de chacun nous conduisent parfois à de nouvelles découvertes, qu'elles soient matérielles ou spirituelles, il nous est simplement demandé sérénité, ouverture, partage, écoute et fratrenité.

Pour y parvenir, les expériences que nous avons vécues et que nous vivons depuis des années (pour ma part depuis 1962) nous montrent que nous tous et chacun d'entre nous devons respecter un "modus vivendi" qui peut s'orienter vers les points suivants :

(1) Chacun accepte l'existence de courants différents et les respecte ;
(2) Chacun présente périodiquement les résultats de ses réflexions, expériences et recherches à l'ensemble des "autres" ; sachons exposer clairement nos découvertes et nos points de vue.
(3) Aucun ne critique, ne rejette, n'interpelle violemment, n'ostracise, n'interdit, ne diffame les autres courants et ceux qui les représentent ; sachons écouter "les autres" ; abstenons-nous de critiquer "les autres" et de ne nous exprimer que pour réfuter, voire condamner "les autres"...
(4) Chacun s'efforce de prendre connaissance des résultats des "autres" ;
(5) Aucun ne pratique quelque prosélytisme que ce soit, en particulier en direction des "autres" ;
(6) Aucun ne peut interdire aux "autres", par quelque moyen que ce soit, telles ou telles pratiques ou lectures ,
(7) Dans l'état actuel des choses aucun d'entre nous ne doit s'autoproclamer "maitre", "parfait", "gourou", "Bon Chrétien", titulaire de titres hiérachiques, etc...
(Cool l'expérience a prouvé qu'il n'est pas souhaitable de s'encarter dans telle ou telle organisation créée pour la circonstance de tel ou tel courant, en particulier parce que cela crée une hiérarchie et trop souvent une soif de pouvoir et d'hégémonie qui seraient sources d'inconvénients destructeurs et d'affrontements.

Soyons humbles, fraternels, vrais, constructifs, loyaux et optimistes...

Les Cathares sont des Chrétiens.
N'oublions pas que "le plus grand de tous les commandements"
c'est "Agapé", c'est l'Amour !

Amour et Amitié à tous,

Bertran de La Farge

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:42

Jean de Quaregnon <info.maisonecclesiacathare@gmail.com>

07:10 (Il y a 10 heures)

À Bertran, walt, Administrateur, Apokrisis, Associazione, Guy, henry, Hiram, info, Jean-Louis, luisaroquemorg., Marco, maria, mbina_jeandedi., Odair, Patrick, pgchautru, Plutis, Raymond, René, Roberto, Ruben, sanchez_philip., sergio, sylvain

Bien à vous tous et toutes,


Après le document initial, que je viens de transmettre à notre nouvel arrivant , monsieur Walter Moriggi de l'Université de Genova à qui nous souhaitons la bienvenue , il y eu un faux-départ qui nous a permis de vérifier où se limitait parfois notre propre susceptibilité, en nos propres haines et amours particulières telles que je les avais évoquées dans le document. C'en fut une belle illustration!


Néanmoins, au milieu de ce débat un peu houleux , il y eu des choses bien intéressantes qui furent avancées et que je voudrais nous remettre en mémoire afin de poursuivre au mieux cet échange qui se veut fraternel, bienveillant et en ouverture sur la diversité de la gnose cathare et qui, je le rappelle à pour but la mise en place d'une collégiale de la communauté cathare, au-delà de ses particularités .

La reprise sereine des échanges a soulevé d'autres points que nous évoquerons au fur et à mesure de l'avancement des travaux.


Voici donc résumées,les propositions et remarques évoquées par les divers participants lors de l'introduction au débat et qui je l'espère n'ont pas été trop détournées de leur sens par ma propre perception , soyez donc indulgents ,merci :


-Roberto et Terry ne croient pas à la résurrection d'une église cathare qui ne serait rien de plus qu'un copié-collé et qu'une alternative aux autres églises existantes et nous rappelaient la vision d'Yves Maris: «Les cathares privilégient la simplicité et la vie de l’esprit en eux-mêmes. Ils ne prétendent pas former un groupe particulier à l’intérieur de la société, mais autant d’individualités conscientes et reliées, sources remarquables d’une vie différente que celle que le monde impose aux vivants.(Le Manifeste Cathare-2008 ) Pour ma part , j'avais émis la possibilité d'une collégiale envisagée d'une façon plus "light" (Lumière et légèreté)en proposant un lieu de rencontre et de partage entre les différentes communautés et sensibilités cathares, sans pour autant rentrer dans une forme structurelle pesante et contraignante .


-Eric semble en opposition totale avec la plupart des points de vue exprimés , souligne l'importance d'assumer la parole de Christ et le «voyage en solitaire».


-Gilles-Henri comme moi-même posions la question de savoir si nous étions prêts à nous unir en une collégiale de la diversité cathare et sur la nécessité de celle-ci?G.H. souligne la nécessité d'une collégiale : débattre et nous expliquer. Les pensées, les traductions, le sens que nous donnons à nos propos ne sont que des reflets troublés. Il rappelle également Comment ne pas "entendre" ce que dit Eric lorsqu'il écrit : L’Église cathare n’est pas là pour se positionner en regard des autres Églises, mais pour assumer la parole de Christ ? Celle-ci porte le message du Christ, ne juge pas, tend la main à son prochain sans distinction et sans prosélytisme, la liberté de pensée est la marque du christianisme primitif,authentique et que cette liberté ne sera pas remis en question.


-Plutis (Notre petit frère) nous fait remarquer que juger, c'est aussi condamner et c'est par notre cheminement dans le monde que nous rencontrons des frères et des sœurs qui ne le savent peut être pas encore ...Le Christ attend certainement de nous, avant tout, que l'on ne s'égare pas, et que l'on n'égare pas les autres par nos œuvres que l'on jugerait" bonnes".


-Sergio nous rappelle très justement les dons de l'Esprit et cite Paul:Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autre (Galates 5: 25-26)
Le fruit de l'Esprit: amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi; contre une telle chose aucune loi. (Galates 5: 22-23)


-Guy nous incite à l’Amour Divin de Notre seul et unique Père .Il nous fait remarquer que nous fouillons trop dans le passé et que nous semblons lourds de nos savoirs accumulés en ce monde d'illusions et que seul le présent, l'»ici et maintenant» nous procure l'intériorité nécessaire à l'éveil spirituel et que le bon Dieu aime chacun du même Amour alors l’élu est simplement celui qui accepte et abandonne, et laisse le désert se mettre dans le mental afin qu’il soit empli,d’un esprit unifié en Christ.

Enfin, qu'il n'a pas besoin de formes à ce qui n'en a pas!


-Pour terminer et pour ma part, je disais que l'Eglise Cathare en tant qu'assemblée au sein du Christ ,existait déjà depuis la nuit des temps et que seule la forme changeait suivant les lieux et les époques et qu'il fallait se méfier de toute cette dialectique mondaine d'histoires justifiées par de soi-disant faits.Et même si cette collégiale se forme un jour, est-ce libérateur ?non pas....Doit on rajouter des débats à ceux déjà entendus ...Comment faire du neuf avec du vieux, ou mettre du nouveau vin, si ce n'est qu'en laissant tomber , à un moment donné,tout le passé!?


Voilà brièvement et un peu grossièrement, les points soulevés par les participants de la première heure. Il va sans dire que la plupart de nos interventions en tout cas en le premier jet sont le fruit plus ou moins mûr de notre part spirituelle mais qu'une grosse partie du discours reste encore une expression de notre ego spirituel. Comment pourrait-il en être autrement en ce monde du mélange et où nul ne peut se proclamer parfait puisque la perfection n'est point de ce monde .Dieu n'est pas de ce monde et n'y a aucune part! Soyons-en conscient ,les amis!


Faisons donc preuve de patience, de bienveillance et d'humilité dans notre cheminement et en notre propre entendement du Bien et mettons en pratique

cette exigeante «Voie de Justice et de Vérité».


Baisers de Paix,


Jean de Quaregnon

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:43

Plutis

09:10 (Il y a 8 heures)


Bonjour à toutes et à tous,

Si la collégiale est faite pour les cathares d'aujourd'hui, et non pour
concurrencer/venir se proposer à coté des nombreuses églises de la
dialectique, peut-on dire alors que c'est une recherche de confort ? Il me semble qu’honnêtement c'est surtout du confort. Je ne pense pas en utilisant ce mot, que ce serait inutile, superflu pour autant. Si cela peut être fait, alors pourquoi pas ?

Ce n'est pas libérateur, mais cela ne semble pas aller à l'encontre de
celle-ci.

Avoir un outil pratique qui permet plus facilement d'apprécier la diversité de la Gnose et des individualités conscientes et reliées, améliorerait certainement notre fraternité et bienveillance, ainsi que notre capacité d'ouverture (de coeur et d'esprit).

Un outil simple pour des rencontres et échanges volontaires (je n'aime
pas le mot "débats" trop proche du combat/duel).

Les sympathisants et intéressés rencontreraient la collégiale sur leur chemin, et donc pas forcément au début de celui ci pour leur montrer une route. Car c'est ce que font les églises de ce monde.
Libre à chacun d'apprécier cette surprise, une occasion d'expériences, sur son chemin.

Que sont les fruits de l'Esprit si nous sommes constamment seuls ?
Ne doit-on aussi les donner à notre Père par l'intermédiaire de nos frères et soeur.
Cette collégiale permettrait alors de donner un peu plus souvent
nos fruits, valables pour tous, donc aussi pour nos frères et soeurs
cathares. La collégiale de la communauté cathare pourrait être un espace commode pour cela.
Tout cela peut être mis en pratique dans le monde, et s'il y
a des outils confortables pour cela, avec nos moyens d'ici et
maintenant, je ne vois pas comment je pourrai être contre ce qui est déjà.

Ne soyons pas trop dur avec nous même, certains n'ont pas l'habitude de
tels échanges et l'Amour ne transparait pas encore, c'est justement
l’occasion de s'y essayer. Réaliser la variété de nos frères et soeurs,
c'est aussi utile afin de ne pas tomber dans le fanatisme, le mental cadenassé, l'interprétation dogmatique personnelle de plus en plus figée. L'eau stagnante se purifie en redevenant vive, pour cela elle doit s'abandonner à d'autres eaux et se troubler quelques temps.

Des bases rappelant l'orientation sur ce que l'on a en commun, et non
sur ce qui divise en apparence, devraient être rappelées constamment.

Tous égaux, mais acceptant quelques limites et règles lorsqu'on utilise
l'outil "collégiale", ses lieux de rencontre, physiques ou virtuels, (règles découlant en fait des fruits de l'Esprit), c'est à dire ce qu'a déjà détaillé notre frère, Bertran de La Farge : acceptation des différences, respect, pas de critique destructive, des avis qui se veulent constructifs, pas de prosélytisme, pas de pouvoir sur les autres, humilité, loyauté, égalité des membres etc... bref quelque chose qui pourrait se résumer par "Bons".

Pax vobiscum

votre petit frère

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:44

robertoberretta@libero.it

10:13 (Il y a 7 heures)

À moi
Une bonne exposition Jean, on est sorti du tunnel des premiere approche aux debat, je concorde avec Bertran que chacun peux avoir position de diversité all'interieur de la pensée cathare e ça est un bien, si le debats continue en cette direction peux ètre constructif
Amistat Roberto

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:45

Jean de Quaregnon <info.maisonecclesiacathare@gmail.com>

10:35 (Il y a 7 heures)


Bien entendu Bertran, je partage également cette opinion en 8 points couronnée par l'Amour.Chacun de nous avançant à son propre rythme et en son propre entendement du Bien.Il est certain que nous avons intérêt à trouver un "modus vivendi" en cette belle diversité cathare.

Agapê,

Jean

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 17:46

Merci Plutis, j'aime beaucoup cette image d'eau stagnante et d'eaux vives.
Zone de confort ou pas, oui je pense aussi que cela devrait être fait face à un monde de plus en plus déboussolé, ce serait utile de montrer une unité de pensées et d'actions tout au moins en les grandes lignes de la Voie de Justice et de Vérité. Le reste appartenant aux particularités particulières des dogmes et des fanatismes....Comme tu le soulignes si bien , il sera utile d'en rappeler régulièrement les fondamentaux.
Merci de ta remarque sur le mot "débats" , nous pouvons utiliser celui de "dialogues" plus ouvert et sympa, non ?

Pax Profundis,

Jean

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 18:07

Ruben Sartori

12:24 (Il y a 5 heures)



Chers amis,



Je pense que nous sommes donc tous d'accord pour retenir comme règle de fonctionnement de la collégiale, ce que proposait notre ami Bertran de la Farge.

Mais quand est-il de ma proposition d'organiser une collégiale physique durant une semaine. Nous pourrions par exemple conserver l'idée du rassemblement de la pentecôte en prolongeant le séjour sur la semaine. Il faudrait trouver un gîte qui pourrait accueillir tous ceux qui souhaitent ou peuvent y participer. Cela serait à mon avis un bon point de départ pour les travaux de la Collégiale pour établir les thèmes et les activités. Cela nous ramènerait à du concret et éviterait les discussions théoriques. Quand on observe les cathares, pas un cathare pensaient exactement la même chose, mais par contre tous avaient exactement la même pratique. Si le catholicisme a fondé son unité sur les dogmes, le catharisme à fondé son unité sur l'unité de la pratique. Pour les cathares, les doctrines relèvent de liberté de conscience et aucune doctrines ne peut s'imposer à tous ni se figer à vita aeternam. La pensée est un cheminement, elle est toujours en marche. Ce qui me semblerait donc pertinent c'est de retrouver une unité de pratique.



Bien à vous,





Ruben

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 18:08

walt M

13:12 (Il y a 4 heures)

Bonjour à tous,
Concernants le differents reflexions j vais à ajouter quelque pensèe.
-C'est bien cette collegiale, car soit on est solitaire en chemin or dans un group or en ecclesia, la pensèe humaine, en general, veut tirer des conclusion proches à soi meme, à ses inquietudes pour ne ressortir avec des resultats certes et parfois s'imposer. C'est normale, c'est l'esprit de la vie qu'on connait.
C'est claire qu'il faut mettre au jour le catharisme, mais on ne peut pas passer à coté du passé, car là il y a eu des cathares, des pensèe cathares, et l'einsegnements et la vie des cathares. Donc on as à disposition un vraie capitale, ca suffit de prendre du temps pour le decouvrir, et je ne parle pas de la croisade.
Car on est "cathares" donc on se refère a ces hommes et femmes, au message chretienne et gnostique des cathares. La filiation doit avoir un lien que n'est pas evident avec la seul mot "cathare" utilisèe ajourdhui à bric et brac, comme pour le cassoulet cathare or pour le club de chasse et peche.
J comprends que les cathares sont un point de refèrence pour tous ce qui sont en une demarche spirituel avec une orientation esoterique-newage-gnostique, peu importe. C'est un bien, on relève finalment l'importance de cette courante chretienne. Ça serait bien de l'affiner, de voloir remonter cette demarche, dans notre esprit , coeur, s'approcher de plus un plus à l'essence de l'esprit de verité, à son cheminement de justice, une quete qui doit etre toujours renouvellé, sans cesse.
Par le fait que on est là avec toutes nos differences, soit singuliers or par groups, et on veut arriver á un esprit commune, en un sens large, j croit que serait bien que on commence avec or: une presentation des groups avec ses points (quelqun) doctrinal à voir ensemble (sans jugement ni impositions c'est la regle), car on se connait pas tous, les projects etc; or on peut commencer des enchangs sur des points que Jean, Bertrand, Ruben or autres retiennent basiliers sur la comprension du catharisme comme demarche spirituel.
J voit sur fb quelque petit group or page de neo-cathare (pardon pour le terme, juste pour me faire comprendre avec mon petit dictio de français). On pourrais le inviter? Car J croit ils peuvent se regaler des ces exchanges. Peut etre on preferait d'abord arriver nous a une cohesion or conprension meilleur.
Bien à vous
Walter

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 18:10

Jean de Quaregnon <info.maisonecclesiacathare@gmail.com>

13:17 (Il y a 4 heures)


Je trouve que cela est tout à fais concevable , mais peut-être avec une certaine souplesse , étant donné que tout le monde ne se sent pas forcément prêt à une pratique totale, comme le soulignait si justement Eric.
Pour moi , cela ne pose pas de problèmes particuliers , je suis partant pour cette retraite qui pourrait servir la collégiale et en resserer les liens spirituels.C'est important qu'au delà des bonnes intentions de la Voie de Justice et de Vérité , la pratique quotidienne est un aspect important si pas capital dans notre cheminement.
C'est bien, des choses commencent à se mettre en place.

bien à vous,
Jean

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 18:10

walt M

14:03 (Il y a 4 heures)


Bonjour à tous,
Concernants le differents reflexions j vais à ajouter quelque  pensèe.
-C'est bien cette collegiale, car soit on est solitaire en chemin or dans un group or en ecclesia, la pensèe humaine, en general,  veut tirer des conclusion proches à soi meme, à ses inquietudes  pour ne ressortir avec des resultats certes et parfois s'imposer. C'est normale, c'est l'esprit de la vie qu'on connait.
C'est claire qu'il faut mettre au jour le catharisme, mais on ne  peut pas passer à coté du passé, car là il y a eu des cathares, des pensèe cathares, et l'einsegnements et la vie des cathares. Donc on as à disposition un vraie capitale, ca  suffit de prendre du temps pour le decouvrir, et je ne parle pas de la croisade.
Car on est "cathares" donc on se refère a ces hommes et femmes, au message  chretienne et gnostique des cathares. La filiation doit avoir un lien que n'est pas evident avec la seul mot "cathare" utilisèe ajourdhui à bric et brac, comme pour le cassoulet cathare or pour le club de chasse et peche.
J comprends que les cathares sont un point de refèrence pour tous ce qui sont en une demarche spirituel avec une orientation esoterique-newage-gnostique, peu importe. C'est un bien, on relève finalment l'importance de cette courante chretienne. Ça serait bien de l'affiner, de voloir remonter cette demarche, dans notre esprit , coeur, s'approcher de plus un plus à l'essence de l'esprit de verité, à son cheminement de justice, une quete qui doit etre toujours renouvellé, sans cesse.
Par le fait que on est là avec toutes nos differences, soit singuliers or par groups, et on veut arriver á un esprit commune, en un sens large, j croit que serait bien que on commence avec or: une presentation des groups avec ses points (quelqun) doctrinal à voir ensemble (sans jugement ni impositions c'est la regle), car on se connait pas tous, les projects etc; or on peut commencer des enchangs sur des points que Jean, Bertrand, Ruben or autres retiennent basiliers sur la comprension du catharisme comme demarche spirituel.
J voit sur fb quelque petit group or page de neo-cathare (pardon pour le terme, juste pour me faire comprendre avec mon petit dictio de français). On pourrais le inviter? Car J croit ils peuvent se regaler des ces exchanges. Peut etre on preferait d'abord arriver nous a une cohesion or conprension meilleur.
Bien à vous
Walter


Dernière édition par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 19:51, édité 1 fois

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 18:11



Le 10 août 2015 18:41, Bertran de La Farge <bertrandelafarge@gmail.com> a écrit :

Chers Amis,

Une chose importante à prendre en compte : tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au Catharisme forment une diversité. C'est à dire qu'existent actuellement et simultanément une bonne vingtaine de "courants" et de façons de comprendre et, éventuellement, de pratiquer et de vivre le Catharisme.

Il est bon qu'existent simultanément plusieurs lieux, plusieurs "points de chute" où pourront périodiquement s'exprimer et se faire connaître, en toute égalité, en toute convivialité et en toute fraternité, les différents états de l'évolution des recherches et des actes de chacun des courants qui constituent la "diversité cathare".

C'est ainsi que nous arriverons progressivement, au fil des années, à la connaissance d'une vision plus rapprochée des "points communs qui forment un tout" tout en continuant à respecter et à écouter les divergences et les points qui n'auront pas encore été éclaircis. Sachant que toute recherche n'est jamais terminée ni figée sur des dogmes et des diktats inamovibles du fait des découvertes et des compréhensions nouvelles qui se découvrent au fil des ans qui passent ; comprenant que rien n'est définitif car les recherches de chacun nous conduisent parfois à de nouvelles découvertes, qu'elles soient matérielles ou spirituelles, il nous est simplement demandé sérénité, ouverture, partage, écoute et fratrenité.

Pour y parvenir, les expériences que nous avons vécues et que nous vivons depuis des années (pour ma part depuis 1962) nous montrent que nous tous et chacun d'entre nous devons respecter un "modus vivendi" qui peut s'orienter vers les points suivants :

(1) Chacun accepte l'existence de courants différents et les respecte ;
(2) Chacun présente périodiquement les résultats de ses réflexions, expériences et recherches à l'ensemble des "autres" ; sachons exposer clairement nos découvertes et nos points de vue.
(3) Aucun ne critique, ne rejette, n'interpelle violemment, n'ostracise, n'interdit, ne diffame les autres courants et ceux qui les représentent ; sachons écouter "les autres" ; abstenons-nous de critiquer "les autres" et de ne nous exprimer que pour réfuter, voire condamner "les autres"...
(4) Chacun s'efforce de prendre connaissance des résultats des "autres" ;
(5) Aucun ne pratique quelque prosélytisme que ce soit, en particulier en direction des "autres" ;
(6) Aucun ne peut interdire aux "autres", par quelque moyen que ce soit, telles ou telles pratiques ou lectures ,
(7) Dans l'état actuel des choses aucun d'entre nous ne doit s'autoproclamer "maitre", "parfait", "gourou", "Bon Chrétien", titulaire de titres hiérachiques, etc...
(Cool l'expérience a prouvé qu'il n'est pas souhaitable de s'encarter dans telle ou telle organisation créée pour la circonstance de tel ou tel courant, en particulier parce que cela crée une hiérarchie et trop souvent une soif de pouvoir et d'hégémonie qui seraient sources d'inconvénients destructeurs et d'affrontements.

Soyons humbles, fraternels, vrais, constructifs, loyaux et optimistes...

Les Cathares sont des Chrétiens.
N'oublions pas que "le plus grand de tous les commandements"
c'est "Agapé", c'est l'Amour !

Amour et Amitié à tous,

Bertran de La Farge

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Éric Delmas le Mar 11 Aoû - 18:46

Admin a écrit:Eric semble en opposition totale avec la plupart des points de vue exprimés , souligne l'importance d'assumer la parole de Christ et le «voyage en solitaire».
J'ai dû mal m'exprimer. À l'heure où nous parlons je ne vois pas ce qu'une Collégiale peut apporter de plus à notre groupe qui semble déjà capable de discuter quand ses membres le souhaitent. Je trouve extrêmement prématuré de vouloir donner un sentiment d'unité envers l'extérieur quand nous savons que cette unité n'existe pas en intérieur. Quant à vouloir chercher à nous rapprocher les uns des autres, quitte à mettre de côté des points qui nous sont chers mais que d'autres ne partagent pas, je pense que c'est une grave erreur.
Par contre, je ne vois pas du tout mon avenir comme un voyage solitaire. Peut-être le sera-t-il, Dieu seul le sait, mais de mon côté je cherche au contraire à trouver des compagnons de route. Pr contre, cela ne se fera pas à n'importe quel prix. Je suis attaché à la foi cathare telle que l'exprimaient les Bons Chrétiens et telle que j'ai essayé de la rendre dans mon livre, et je serai donc prêt à me joindre en pleine fraternité et égalité avec un frère qui serait sur la même longueur d'onde.
Pour ma part, je ne vais attendre ad vitam aeternam que la perle rare se manifeste, aussi mais-je commencer mon cheminement dès l'an prochain en entrant en noviciat, mais je reste ouvert à toute proposition de rencontre, d'échange, de partage et qui sait, de vie commune quand elle se manifestera.

Éric Delmas

Messages : 24
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 59
Localisation : Carcassonne (Aude - France)

http://www.catharisme.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 19:15

Bien à toi, Eric

Non, pas du tout,c'est moi qui ai réalisé un résumé des mails un peu drastique et qui ne rend pas bien compte des nuances apportées au mail initial.J'en suis désolé ,mais j'ai été pris par le temps et les dérapages sur les mails.

Ce que tu viens de préciser,c'est bien à ce qu' il me semble, ce que nous avions tous compris!
C'est tout ce que je te souhaite , de trouver des compagnons de route qui s'accordent à la même longueur d'ondes...

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Plutis le Mar 11 Aoû - 19:46

Cela me semble plus clair comme ça. On lit de façon normale (de haut en bas) chronologiquement. Et on répond sous les questions. Smile

Plutis

Messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 39
Localisation : Perpignan, 66, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 19:49

> Bonjour à toutes et à tous,
>
> Si la collégiale est faite pour les cathares d'aujourd'hui, et non pour
> concurrencer/venir se proposer à coté des nombreuses églises de la
> dialectique, peut-on dire alors que c'est une recherche de confort ? Il me semble qu’honnêtement c'est surtout du confort. Je ne pense pas en utilisant ce mot, que ce serait inutile, superflu pour autant. Si cela peut être fait, alors pourquoi pas ?
>
> Ce n'est pas libérateur, mais cela ne semble pas aller à l'encontre de
> celle-ci.
>
> Avoir un outil pratique qui permet plus facilement d'apprécier la diversité de la Gnose et des individualités conscientes et reliées, améliorerait certainement notre fraternité et bienveillance, ainsi que notre capacité d'ouverture (de coeur et d'esprit).
>
> Un outil simple pour des rencontres et échanges volontaires (je n'aime
> pas le mot "débats" trop proche du combat/duel).
>
> Les sympathisants et intéressés rencontreraient la collégiale sur leur chemin, et donc pas forcément au début de celui ci pour leur montrer une route. Car c'est ce que font les églises de ce monde.
> Libre à chacun d'apprécier cette surprise, une occasion d'expériences, sur son chemin.
>
> Que sont les fruits de l'Esprit si nous sommes constamment seuls ?
> Ne doit-on aussi les donner à notre Père par l'intermédiaire de nos frères et soeur.
> Cette collégiale permettrait alors de donner un peu plus souvent
> nos fruits, valables pour tous, donc aussi pour nos frères et soeurs
> cathares. La collégiale de la communauté cathare pourrait être un espace commode pour cela.
> Tout cela peut être mis en pratique dans le monde, et s'il y
> a des outils confortables pour cela, avec nos moyens d'ici et
> maintenant, je ne vois pas comment je pourrai être contre ce qui est déjà.
>
> Ne soyons pas trop dur avec nous même, certains n'ont pas l'habitude de
> tels échanges et l'Amour ne transparait pas encore, c'est justement
> l’occasion de s'y essayer. Réaliser la variété de nos frères et soeurs,
> c'est aussi utile afin de ne pas tomber dans le fanatisme, le mental cadenassé, l'interprétation dogmatique personnelle de plus en plus figée. L'eau stagnante se purifie en redevenant vive, pour cela elle doit s'abandonner à d'autres eaux et se troubler quelques temps.
>
> Des bases rappelant l'orientation sur ce que l'on a en commun, et non
> sur ce qui divise en apparence, devraient être rappelées constamment.
>
> Tous égaux, mais acceptant quelques limites et règles lorsqu'on utilise
> l'outil "collégiale", ses lieux de rencontre, physiques ou virtuels, (règles découlant en fait des fruits de l'Esprit), c'est à dire ce qu'a déjà détaillé notre frère, Bertran de La Farge : acceptation des différences, respect, pas de critique destructive, des avis qui se veulent constructifs, pas de prosélytisme, pas de pouvoir sur les autres, humilité, loyauté, égalité des membres etc... bref quelque chose qui pourrait se résumer par "Bons".
>
> Pax vobiscum
>
> votre petit frère

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 20:10

Oui, Plutis .....ce sera plus clair d'ici peu en effet , car pour l'instant je rame encore avec la disposition des messages! D'ailleurs si un de vos messages n'apparaît pas en ce début de forum et que vous le jugez important, n'hésitez pas à le rajouter, même si ce n'est pas chronologique. Mais rassurez-vous cela va vite rentrer dans l'ordre avec les nouveaux messages. Rolling Eyes

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Jean de Quaregnon le Mar 11 Aoû - 20:25

Bonjour

Je me permets de préciser un point. Nul n’ignore que la semaine suivant la Pentecôte est la première semaine du carême de la Consolation. Donc, quand certains d’entre-nous, respectueux du calendrier cathare, seront en noviciat, ils seront dans l’impossibilité de participer à ce rendez-vous. Bien entendu, chacun est libre de ses choix. Vous savez quels seront les miens à compter de l’année prochaine.

Cordialement,
Éric de Carcassonne
Administrateur du site Catharisme d'aujourd'hui
http://www.catharisme.eu





Le 11 août 2015 à 12:24, Ruben Sartori <ruben.sartori@orange.fr> a écrit :

Chers amis,


Je pense que nous sommes donc tous d'accord pour retenir comme règle de fonctionnement de la collégiale, ce que proposait notre ami Bertran de la Farge.

Mais quand est-il de ma proposition d'organiser une collégiale physique durant une semaine. Nous pourrions par exemple conserver l'idée du rassemblement de la pentecôte en prolongeant le séjour sur la semaine. Il faudrait trouver un gîte qui pourrait accueillir tous ceux qui souhaitent ou peuvent y participer. Cela serait à mon avis un bon point de départ pour les travaux de la Collégiale pour établir les thèmes et les activités. Cela nous ramènerait à du concret et éviterait les discussions théoriques. Quand on observe les cathares, pas un cathare pensaient exactement la même chose, mais par contre tous avaient exactement la même pratique. Si le catholicisme a fondé son unité sur les dogmes, le catharisme à fondé son unité sur l'unité de la pratique. Pour les cathares, les doctrines relèvent de liberté de conscience et aucune doctrines ne peut s'imposer à tous ni se figer à vita aeternam. La pensée est un cheminement, elle est toujours en marche. Ce qui me semblerait donc pertinent c'est de retrouver une unité de pratique.


Bien à vous,



Ruben

Jean de Quaregnon
Admin

Messages : 100
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 60
Localisation : Hainaut -Belgique

http://ccc-eu.forumactif.be             http://maisonecclesiacat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Sergio Bianchi le Sam 19 Sep - 6:47

Dalla lettera agli Ebrei 10

24 E facciamo attenzione gli uni agli altri per incitarci a carità e a buone opere,
25 non abbandonando la nostra comune adunanza come alcuni son usi di fare, ma esortandoci a vicenda; e tanto più, che vedete avvicinarsi il gran giorno.

24 Et prenons garde l'un l'autre pour exciter à la charité et aux bonnes œuvres ,
25 Ne abandonnons pas notre assemblée que la coutume de quelques- est , mais nous exhortant l'un l'autre; et beaucoup plus que vous voyez approcher le jour.


Riconosco pubblicamente che Gesù Cristo si è manifestato nel mondo e che Egli è il Figlio di Dio

Sergio Bianchi

Messages : 8
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 52
Localisation : Morcone (BN) Italia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Gilles-Henri le Lun 21 Sep - 15:39

Mes Ami(e)s, voici ma contribution à la réflexion "Etre Cathare au XXIème siècle" (ce texte fait suite aux chapitres consacrés à l'origine des Parfaits et des Purs (autrement dit des cathares qui s'appelaient selon les époques et les lieux, différemment. Ceci est donc un extrait du dernier livre que je viens d'éditer et s'inscrit, de la sorte, dans un contexte plus large. Néanmoins, il m'a semblé courtois de vous en faire la primeur par cette petite réflexion).
Le Catharisme au XXIème siècle

Nous voici ainsi rendu à l’ère contemporaine. Nous constatons que les préceptes provenant de l’Orient ancien nous sont parvenus par une série de mouvements religieux et spirituels où l’égalité sociale, la justice et le respect d’autrui y compris et surtout celui de la femme avaient une part importante, essentielle. C’est, en effet, l’essence même de toute civilisation que de respecter, au moins de tolérer et d’écouter celui qui est différent de nous. Différent en quoi, en ce que les conditions de vie diffèrent selon la région où l’on demeure : le climat, l’agriculture, l’habitat, les vêtements, la nourriture, les modes de vie calquées sur la rotation de la Terre vis-à-vis du soleil qui marque les heures de travail et de repos, qui agence la production en fonction des saisons, etc… Il est clair que nous avons des modes de vie différents. Mais le fond de l’âme est toujours le même : vivre en famille, se nourrir, défendre son bien être autant que faire se peut… vivre, autant que possible, en harmonie avec nos voisins de quelque pays qu’il s’agisse.
Il est temps maintenant de revenir, et de tenter de répondre, à la question : d’où vient le catharisme ? Vous l’aurez compris : il n’est pas tombé du ciel un soir d’été ! Ou alors, il y a bien longtemps… et c’est ce temps qu’il a fallu. Ce temps depuis les Mésopotamiens, depuis les Hébreux : Esséniens, Nazôréens, Ebionites. Ce temps de la diaspora juive qui fait éclore les Pauliniens, les judéo-chrétiens, les Elkassaïtes, les Manichéens et l’Islam… sans parler du Bouddhisme, de l’Hindouisme, du Taoïsme, du Tengrisme… mais, en revanche, pour évoquer les Euchites, les Messaliens, les Qarmates, les Bektashis, les Pauliciens… et enfin les Bogomiles.
Le catharisme est la synthèse des ces courants de pensée : une constatation, une évidence ! Pouvons-nous nous tromper ? Pouvons-nous encore évoluer ? La réponse positive s’impose. Mais la bonne foi, la recherche du mieux qui conduit notre spiritualité nous amène à avoir un regard fraternel sur nos différences. Que l’on soit chrétien ou musulman… ou d’une autre religion, qu’importe ! Dieu est Dieu ! Il est le Dieu de tous et que nous l’appelions par tel nom ou par tel autre… et parfois même par un « Sans Nom ! »… Cela ne fait aucune différence pour le Très-Haut.
Le dogme, quel qu’il soit, est une prison où l’on enferme l’âme. La recherche d’une explication, la recherche du mieux être est la liberté de l’Esprit.
Le catharisme n’est pas une fin en soi. Il s’inscrit dans la continuité… Pour être clair, cette continuité ne peut exister que si l’on appréhende pleinement le déroulement historique qui a présidé à l’émergence des spiritualités et des religions dont nous avons évoqué les différents aspects au cours de ces pages. La voie tracée par nos anciens, avec la grâce de Dieu, est un long cheminement où se côtoient l’ascèse, la prière et le don de soi envers son prochain. C’est aussi, à n’en pas douter, l’ouverture aux idées, à la tolérance de ceux qui nous sont différents où qui possèdent une approche du Très-Haut différente de notre propre vision… Dieu est unique mais c’est dans le multiple qu’Il rayonne.
Hérité du Bogomilisme, le catharisme est lui aussi divisé entre Absolus et Mitigés. Il s’agit de différences minimes portant sur une doctrine et un rituel, somme toute assez proches et qui n’affectent guère la vie quotidienne.
Pour ce qui concerne le catharisme mitigé dit « oriental » nous résumerons ainsi sa doctrine. Elle est simple : il existe deux niveaux de fidèles, les croyants et les clercs. Pour ce qui concerne les croyants, ils vivent au quotidien dans ce monde en s’efforçant d’être à l’écoute de ceux qui peuvent avoir besoin d’une aide, matérielle, économique, spirituelle et d’affection… Il n’est nullement nécessaire d’aller chercher au loin les personnes fragilisées, autour de nous s’en profilent toujours mais souvent la pudeur cache le besoin. Etre à l’écoute c’est savoir détecter, avec sensibilité et respect le besoin de l’autre. Le croyant cathare prend le temps de prier. Nul besoin de bâtiment, la prière s’effectue dans tous les endroits possibles pourvu que le calme et la sérénité y prédisposent. En cela nous insisterons sur le fait qu’un bâtiment religieux : église, synagogue, mosquée, temple… sont des lieux tout à fait appropriés à la communication avec Dieu. Le baptême catholique que beaucoup ont reçu est un acte de reconnaissance d’appartenance à une communauté. Ce baptême de l’eau, Jésus l’a reçu de Jean-Baptiste ; bien entendu, il serait judicieux que ce baptême se fasse lorsque le baptisé est adulte afin qu’il comprenne bien le sens qui lui est donné. Les actes religieux tels les sacrements n’engagent que les personnes qui les reçoivent, nous ne pouvons nullement impliquer Dieu dans notre désir de partage. Partage d’une vie en communauté par le baptême, partage d’une vie en couple par l’acte de mariage… Ceci reste des conventions mondaines respectables, certes, mais qui n’engagent pas le Très-Haut. En revanche le « consolament » baptême de l’Esprit est un acte d’engagement à une vie spirituelle consacrée aux vues de Dieu. Il implique, pour le recevoir, un long cheminement intérieur, un apprentissage et un désir formel de transmission de la connaissance.
Le cathare croyant ou clerc s’adonne donc à la prière, à la réflexion qui conduit à la connaissance, au partage de cette connaissance et concrètement, au quotidien, s’efforce de partager et de soulager les maux d’autrui. Il est clair qu’il n’est pas nécessaire d’être cathare pour réaliser ces objectifs. Des fidèles d’autres religions ou des athées pratiquent cela. Cependant, le catharisme, s’il s’appuie sur des doctrines, refuse le dogmatisme. La hiérarchie est simplifiée au maximum : les clercs sont avant tout des guides qui se doivent de partager la connaissance, de provoquer des réunions d’information, de diriger les débats d’idée. L’honnêteté, le rejet du mensonge, sont des qualités nécessaires. La compassion et la tolérance sont primordiales dans la vie d’un cathare. Le respect de la vie, malgré notre existence dans un monde régi par le Démiurge, est une disposition indispensable ; cela signifie que « Tu ne tueras point » (ce n’est pas un ordre, c’est une évidence. Si cela était un ordre il serait dit : Tu ne dois pas tuer ! Ici, comme sur les Tables de la Loi mosaïque, il est dit : « Tu ne tueras point », sous entendu : « …car cela ne sert à rien et tu t’en apercevras… » ) ; Cela implique de ne tuer aucune vie, y compris une vie animale, sauf cas de nécessité absolue où notre propre survie en dépendrait, mais cela est un autre débat. Enfin, le cathare ne juge pas comme il est dit dans les Evangiles de Matthieu, Marc et Luc : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez » . Voici donc quelques principes qui forment la doctrine cathare (cette énumération n’est pas exhaustive), elle se couple avec le devoir de Connaissance. Il s’agit de règles simples, que chacun peut avec un peu de pratique mettre en œuvre facilement. La Connaissance, en revanche, suppose l’étude des textes anciens et l’écoute des écoles de pensée post-testamentaires comme contemporaines, tant il est vrai que la recherche et la compréhension de la spiritualité sont complexes et changeantes dans leur interprétation au cours des siècles…






Gilles-Henri

Messages : 12
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 69
Localisation : Athènes (Grèce)

http://www.eglise-cathare.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogues autour de la mise en place de la Collégiale de la Communauté cathare

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum